« Les Brassards rouges », c’est le nom d’un mouvement qui a été annoncé, ce samedi 6 avril 2019. L’annonce a été faite par l’ancien journaliste et actuel président de la Nouvelle génération pour le changement  (NGC), El hadj Thierno Mamadou Bah et Lansana Diawara, coordinateur de la Maison des associations et ONG de Guinée.

« Ce mouvement va s’appeler « les Brassards rouges ». Nous allons demander à partir de maintenant, tous ceux qui seront indignés, tous ceux qui sont notamment contre le troisième mandat, tous ceux qui sont contre la prorogation du mandat des députés, tous ceux qui sont pour le respect strict de notre constitution, tous ceux qui sont pour les revendications, que se soit d’ordre politique ou social, estudiantin, qu’ils mettent les brassards rouges (…) », a annoncé Thierno Mamadou Bah, ancien directeur de publication du journal Le Défi.

Sur le leadership du mouvement, l’ancien journaliste soutient qu’il n’y aura pas de problème, parce que le mouvement sera co-présidé par un homme politique et par un homme de la société civile. Pour un début, le mouvement des »Brassards rouges » est co-présidé par El Thierno Mamadou Bah et Lansana Diawara.

Sur la démarche à suivre pour aboutir à leurs objectifs, le président de la NGC, estime qu’ « il faut réinventer la lutte socio-politique. Celle qui existe aujourd’hui est caduque, elle n’ébranle plus aucun dictateur, elle n’ébranle plus aucun chef d’Etat, surtout quelqu’un qui a passé toute sa vie à utiliser les mêmes procédés ».

Lansana Diawara, coordinateur de la Maison des associations et ONG de Guinée, dira qu’ « en tant que citoyen, en tant que société civile, si nous devrons défendre un combat, il faut défendre de façon cohérente. Nous sommes foncièrement contre un troisième mandat ou une modification de la constitution. Nous allons nous y opposer farouchement ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici