En Guinée, si le mois de ramadan constitue un mois de pénitence pour les fidèles musulmans, il représente cependant une période assez difficile pour les adeptes d’autres professions de foi, notamment les chrétiens. Manque de nourriture, solennité dans la ville, sont entre autres des problèmes auxquels sont confrontés ces derniers.

Rencontré dans sa boutique de boissons à Dixinn (Conakry), ce lundi, Adrien Sandouno nous a expliqué sa situation, en ce début du mois saint.

« L’impact du ramadan sur nous (les chrétiens, Ndlr), ce n’est pas une chose qui est facile, vu déjà que le pays est en majorité musulman. Et comme vous le constatez, presque tous les restaurants sont fermés pendant la journée, donc ce n’est pas facile non plus de se trouver à manger », nous a fait savoir notre interlocuteur.

Parlant de son régime alimentaire au courant de ce mois de ramadan, Adrien Sandouno dit adopter un système un peu similaire à celui des musulmans. « C’est souvent les matins que je cherche quelque chose à manger, avant de sortir. Comme ça, pendant la journée, si je parviens à trouver où avoir à manger, j’en profite, parce que ce n’est pas tout le monde qui ferme, quand même, son resto. Sinon, je reste comme ça, jusqu’à ce que je rentre à la maison, le soir », a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter, par ailleurs : « Je ne peux pas en vouloir aux musulmans pour ça, parce qu’ils sont aussi dans leur mois saint. C’est vrai que, par moments, je suis esseulé par mes amis qui se rendent à la prière, qui ne veulent pas écouter la musique, mais aussi et surtout aux heures de rupture. Mais moi, je ne peux pas les condamner pour ça ».

En tant que gérant d’une boutique de jus, Adrien Sandouno s’est également prononcé sur l’impact du mois de ramadan sur son business. « Comme c’est le début, mais d’habitude, c’est dans l’après-midi que nous recevons beaucoup plus de clients. Et souvent, nos ventes sont un peu plus boostées ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

 

Publicités

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici