C’est sous le thème « Extension de la couverture sociale en Afrique, Approches novatrices », que s’est ouvert ce mercredi 21 février, le 5ème  forum de l’association internationale de la sécurité sociale (AISS), dans un complexe hôtelier de la place, Plusieurs cadres et membres du gouvernement étaient présents.

Regroupant une soixantaine de représentants des caisses de sécurité sociale d’une quinzaine de pays, pour deux jours, cette rencontre d’échanges doit apporter comme l’indique le thème, de nouvelles stratégies afin d’assurer la sécurité sociale pour une plus grande majorité de la population.

Ouvrant la série des discours, le directeur de la Caisse nationale de la sécurité sociale guinéenne, M. Malik Sankhon a rappelé que « cette rencontre de Conakry, est une opportunité à saisir pour réussir ensemble notre mission commune : la lutte contre l’exclusion, ou disons le, encore plus clairement, l’élimination de la pauvreté. Notre association commune, fidèle à son objectif de promouvoir l’excellence dans la sécurité sociale, encourage l’échange d’expériences entre ses différents membres».

Tout en exhortant : « Nos organismes ici représentés doivent s’enrichir des bonnes pratiques des uns et des autres, dans l’intérêt d’une sécurité sociale efficace et dynamique. La sécurité sociale est un droit fondamental, nous devons en faire une réalité dans nos pays, pour nos populations respectives, ici et ailleurs. »

Quant au président du comité directeur de l’AISS pour l’Afrique de l’Ouest, Charles Désiré Kouassi, il a affirmé que : « nos institutions de sécurité sociale ont mis au cœur de leurs priorités la promotion de la sécurité sociale pour une meilleure justice sociale, elles remercient les autorités pour leur appui constant. Ce sont une soixantaine d’experts venus de plusieurs pays : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, cap vert, Côte d’Ivoire, France, Gambie, Ghana, Liberia, Madagascar, Niger, RDC, Sénégal, Sierra Leone, Soudan. »

Tout en assurant par ailleurs que « ces experts participeront activement à cette rencontre de haut niveau, qui soyez rassurez, sera riche en échanges de bonnes qualité ; la justification d’une rencontre pour évoquer ces sujets définis comme priorité par l’AISS dans l’intervalle de 2018-2020 s’inscrit dans un contexte où environ 90% de la population reste sans couverture sociale. Les efforts importants sont en cours dans nos institutions pour combler ce déficit ».

Prenant la parole, le ministre Damantang Albert Camara, ministre du travail, de l’Enseignement technique et professionnel, après avoir souhaité la bienvenue aux participants, a souligné qu’« une politique de protection sociale bien conçue et associée à d’autres politiques pourrait améliorer la cohésion sociale, la productivité, l’employabilité et soutenir le développement économique».

Il a espéré enfin que « ce séminaire soit celui d’un échange constructif entre nos organismes et institutions sociales pour aborder et trouver des solutions innovantes aux questions fondamentales ».

A rappeler que ce séminaire prend fin ce jeudi 22 février.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com     

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici