Les échauffourées continuent à Gbessia. Le Colonel Ibrahima Kalil Sidibé alias ‘‘Commando’’, le patron de l’escadron de Matoto a tenté en vain de négocier avec les jeunes qui manifestent dans la rue. Ceux-ci réclament la libération de leurs camarades arrêtés avant d’arrêter leur mouvement. ‘‘Commando’’ est la troisième personne qui est venue négocier depuis ce matin, nous confie un manifestant. Faute d’accord, les gendarmes ont commencé à tirer en l’air pour disperser la foule. Nos vidéos ci-dessous.

De Gbessia, Ismael Sylla pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici