Contrairement aux établissements scolaires publics des communes de Dixinn et de Kaloum, où on a constaté, ce matin, des manifestations des élèves dans les rues pour manque d’enseignants dans des salles de classe, suite à l’avis de grève lancé hier par le camarade Aboubacar Soumah du SLECG, les cours étaient effectifs en partie au lycée Kipé (l’établissement compte un collège et un lycée), l’un des plus grands établissements scolaires publics de la commune de Ratoma.

Dans certaines salles de classe de cette école, on constate l’absence des enseignants programmés, tandis que dans d’autres les enseignants y sont présents. Les élèves ayant des enseignants dans leur salle de classe suivent les cours, pendant que les autres sont retenus dans leurs classes par les encadreurs.

Jusqu’au moment où nous quittons les lieux, aucun dérapage n’a été constaté et aucun encadreur n’a voulu se prêter à nos questions.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici