Le corps sans vie  de Jean Beavogui a été retrouvé ce samedi 7 janvier 2017 au niveau des rails à Kenien dans la commune de Dixinn. Selon Aboubacar Capi Camara, chef de quartier de Kenien, il a été ‘‘très tôt, ce matin vers 6h, informé par mon chef de secteur, nous sommes venus, on a trouvé un corps sans vie couché à terre, la tête coupée. Tout de suite on a informé nos hiérarchies. On a informé le commissariat de police urbain de Kenien qui a pris une équipe pour nous accompagner. La gendarmerie de Bellevue à dépêché aussi une équipe. Le président de la délégation spéciale de la commune est venu ici et il a demandé au colonel Samoura d’appeler un médecin légiste. Le médecin est arrivé, il a fait le constat. Depuis ma mandature à la tête de ce quartier, c’est la première fois, un tel  cas  s’est produit dans ce quartier. Les enquêtes sont ouvertes par la gendarmerie en synergie avec la police. Ils ont appelé le procureur de la République. Et chaque fois j’irai à la gendarmerie et au poste de police pour m’enquérir de l’état d’avancement du dossier’’.

Des larmes aux yeux,  Katherine Beavogui, la sœur de la victime raconte comment elle a appris la mauvaise nouvelle avant de lancer un appel aux autorités : ‘‘ce matin ma mère m’a appelé  pour me dire qu’ils ont vu le corps de mon frère  au niveau des rails. On ne sait pas ce qui lui est arrivé. Je lance un appel aux autorités, aujourd’hui c’est mon frère qui a été tué. La sécurité doit prendre des mesures pour éradiquer ce problème d’insécurité. Aujourd’hui c’est moi mais ces cas pareils,  je prie Dieu que ça se limite à mon frère’’.

Au moment où nous quittions les lieux, le corps a été rendu à la famille pour l’enterrement.

Bhoye Barry pour Guinee7.com                   

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici