Selon l’Enquêteur, journal sénégalais, cité par RFI, ‘‘Yahya Jammeh s’est affairé à rassembler tous les biens qu’il ne comptait nullement laisser derrière lui. Il s’agit notamment de ses gros bolides de luxe dont des Rolls Royce Phantom de la dernière série ; de ses coffre-fort et d’autres biens. Les soldats qui lui sont restés loyaux ont été chargés de rassembler tous ses troupeaux de bœufs et de les acheminer à Kanilai, son village natal. Au même moment, l’ex-leader gambien négociait avec le président Idriss Deby pour obtenir l’arrivée d’un avion-cargo pouvant acheminer tous ses biens. Après son départ, vers 20h 30, vers la Guinée où Jammeh a fait une escale d’une à deux heures avant de rallier la Guinée équatoriale, le bruit a couru selon lequel l’espace aérien gambien resterait fermé jusqu’à nouvel ordre. Ainsi, les populations ont espéré que l’avion-cargo qui avait atterri ne pourrait pas repartir avec les biens de Jammeh. Ou bien qu’il s’en retournerait vide. Mais c’était sans compter avec la détermination des soldats fidèles à Jammeh qui ont pris le contrôle de l’aéroport, avant d’embarquer tous les biens de Jammeh dans l’avion qui a pris les airs, au grand dam des supporters du Président Barrow qui n’avaient plus que leur colère à ruminer’’.

Par ailleurs, avant de partir en exil samedi, l’ancien président gambien volé des millions de dollars dans les caisses de l’Etat a accusé dimanche un conseiller de son successeur Adama Barrow. Selon Mai Fatty, « en l’espace de deux semaines, 500 millions de Dalasi – soit près de 11 millions de dollars- ont été retirés par Yahya Jammeh’’.

Aziz Sylla pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici