Koumana, 25 km de Kouroussa (Haute Guinée) a passé une folle journée hier vendredi. Une bagarre entre les partisans du maire (RPG AEC, parti au pouvoir) et ses adversaires issus de la liste indépendante a fait, hier, deux morts, 35 blessés. Ce matin, une troisième personne a succombé de ses blessures à l’hôpital de Kouroussa. Comment en est-on arrivé là ?

Tout commence samedi 20 avril dernier, vers 10h, quand une camionnette pointe devant les bureaux de la sous-préfecture.
Du coup, des jeunes adversaires du maire viennent menacer les travailleurs venus installer la pompe d’un forage, sous prétexte qu’ils ne reconnaissent pas l’autorité de celui-là.

Mis au courant de cette affaire, les partisans du maire exigent que la pompe soit installée. Les esprits s’échauffent avant qu’une médiation les apaise.

Les autorités locales sollicitent l’intervention de la préfecture et du gouvernorat qui promettent d’envoyer une délégation.
Avant que la délégation ne vienne ce vendredi 26 avril, les deux parties s’engagent dans une bataille rangée.

Peu après 9h du matin, les coups de feu commencent à retentir. Dans la foulée, selon un bilan confirmé par les autorités administrative et sanitaire, 35 personnes sont grièvement blessées et une personne tuée sur place. La première victime, Mamoudou Keita dit Comporté, d’une vingtaine d’année, est marié, père de deux enfants. La deuxième victime est décédée à l’hôpital régional de Kankan, après une intervention chirurgicale aigue. Ce matin, une troisième victime est déclarée à l’hôpital de Kouroussa.

Tous les autres blessés sont mis à la disposition des autorités administratives pour des fins d’enquête.

Au-delà de cette affaire de contrôle de la commune rurale de Koumana par le RPG ou par les indépendants, certaines de nos sources indiquent que c’est au sein même de la famille Keïta, fondatrice du village, qu’il y a une rivalité déclinée en querelles politiques.

Pour le moment, un calme précaire règne dans la commune rurale suite à l’intervention des forces de sécurité.

Balla Mara pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici