Depuis plusieurs semaines les membres du Bloc Libéral (BL) ne participent pas aux activités de l’opposition dite républicaine, d’où ils jouaient le rôle du porte-parole à moment donné. Ce dimanche 20 janvier, lors de son passage à l’assemblée générale FOUTI-LAFIDY, le leader de cette formation politique, Dr Faya Milimono, a été interpellé sur la raison de sa non présence aux côtés du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo.

« Ce vrai que ça fait deux mois, on ne prend pas part aux réunions de l’opposition républicaine. Parce que nous sommes fatigués de nous réunir tous les jours pour prendre des photos-, a déclaré Faya Milimono, en faisant allusion aux réunions répétitives de l’opposition dite républicaine.

Retraçant les anomalies qui ont caractérisé l’installation  des différents maires,  Faya Milimono a accusé ses pairs de l’opposition d’être à la base de la « violation de la loi par les  autorités », parce que, dit-il, les opposants ont accompagné ces autorités à l’installation des exécutifs communaux.

« C’est l’opposition républicaine entre autres, qui a permis cette pagaille-là, jusqu’à ce que nous vivions ce que nous sommes en train de vivre à Matoto. Si non, à Matoto, c’était devant nos amis de la presse (…) Toute cette pagaille ; pourquoi ? Parce que nous sommes légers par rapport à la loi, parce qu’on considère la loi en Guinée comme un encombrement. On évoque la loi quand ça nous arrange », accuse-t-il, avant de soutenir mordicus que « le BL ne va plus appartenir à des plateformes juste pour aller faire une photo ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici