C’est la première fois qu’un footballeur de notre pays arrive à ce stade de la compétition et porte la médaille du club champion.

Naby Keita car c’est de lui qu’il s’agit, porte bel et bien les couleurs de Liverpool qui vient de s’adjuger le trophée continental européen.

C’est un bon signe pour notre compatriote qui revient d’une blessure aux adducteurs et qui, tel qu’il a été vu sur les chaînes de télévision semble avoir repris la plénitude de ses moyens. C’est donc plein d’élan et d’enthousiasme qui va rejoindre le groupe Syli à Marrakech pour le stage avant Alexandrie.

Parti de la rue avec le FC Atouga dans l’informel, il se distinguera avec le FC Santoba en 2ème division et en ligue1, c’est delà qu’il partira pour Istres en France en Ligue2, il sera convoité par un club autrichien Red- Bull de Salzbourg où il s’est révélé comme meilleur joueur du club et Champion d’Autriche.

L’aventure allemande commence pour Naby Keita avec le RB Leipzig réussissant à marquer régulièrement pour son club où il sera nominé deuxième meilleur joueur après Robert Lewandowski. Son style de jeu séduira les Anglais de Liverpool qui l’arracheront après moult tractations et l’exécution du transfert pour la signature du contrat, il a été l’Africain le plus cher avec 51 millions d’euros, le transfert à cette époque-là supérieur à celui de Didier Dogba, Eto’o, et Yaya Touré..

Brisant le mythe de Steven Gerrard le numéro 8 de celui-ci reviendra à Naby Keita à cause de son talent et de ses dons dans le jeu sur lesquels Steven Gerrard avait anticipé le retour du célèbre numéro 8 qu’il portait. C’est à ce titre que Naby Keita sera présenté au public de Liverpool avec l’adhésion de tout le milieu sportif.

C’est donc une grosse responsabilité qui pèse sur ses épaules, malgré des blessures bénignes, le garçon a de la chance, il récupérera toujours très vite et réussira encore toujours mieux que par le passé dans ses exploits grandioses.

C’est aujourd’hui une fierté pour toute la Guinée de voir ce garçon progresser de jour en jour dans sa carrière qui est encore loin de s’achever.

Garçon pieux, et très reconnaissant, il n’oublie pas ceux qui l’ont aidé dans son encadrement et son éducation. Aujourd’hui ils sont nombreux ceux qui prient que tous ses projets se réalisent car il a le sens du partage et de l’amour pour ses compatriotes.

Ce garçon est un exemple et pour ses camarades et pour les générations futures pas seulement un exemple de réussite, mais de reconnaissance dans toutes les actions qu’il pose. Sachant se concentrer à l’approche des grands événements, il se réfugie dans sa foi de musulman bon pratiquant et de sérieux dans son caractère, voilà des qualités qui l’ont permis de faire triompher le Syli à Bouaké contre les éléphants de Côte d’Ivoire où j’étais présent, la grande humilité de ce garçon, laisse présager encore qu’il n’a pas fini de faire parler de lui dans le bon sens. Bon vent champion Naby Keita « Deco »

Ibrahima Diallo, journaliste sportif

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici