L’Association des Communicants pour la Consolidation des Acquis de la République (ACCAR-Guinée) a organisé un point de presse ce mardi 8 octobre à Coléah. Avec pour objectif de se prononcer sur la situation sociopolitique qui prévaut.Mamadi Laye Condé, Secrétaire Général d’ACCAR-Guinée prenant la parole, a indiqué que son ONG ‘‘salue le calme et la sérénité qui ont marqué ce scrutin. Accar Guinée salue la maturité politique et démocratique du peuple de Guinée’’. Se prononçant sur les anomalies constatées lors de ce scrutin, M. Condé est catégorique : ‘‘Ces anomalies ne sont pas de nature à entacher la transparence et la crédibilité du scrutin.’’

Au vu de ce qui s’est passé depuis la fin du scrutin, M. Condé interpelle tous les acteurs politiques à plus de responsabilité et leur demande de s’abstenir de tous propos tendancieux pouvant troubler la paix et la quiétude sociale. Et d’ajouter : ‘‘Nous restons solidaires de la facilitation onusienne et surtout du dernier communiqué de celle-ci rendu public le 5 octobre dernier. Par conséquent, nous demandons à la CENI plus d’impartialité et nous l’invitons à fournir plus d’effort afin de donner dans les meilleurs délais les résultats qui sont exclusivement l’expression du peuple guinéen.’’

A l’opposition, M. Condé demande qu’ : ‘‘Il faut renoncer à tout recours à la rue en privilégiant les voies légales tout en faisant confiance au pool de facilitateurs dans la crise guinéenne, qui jusqu’à présent s’est montré efficace et impartial. L’opposition guinéenne doit renoncer aux manifestations de rue aux conséquences toujours fâcheuses et douloureuses.’’

Au pouvoir, M. Condé demande de : ‘‘garder la plus grande neutralité en se mettant au-dessus de la mêlée et d’avoir un langage républicain.’’

 El Hadj Mohamed Diallo

 

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici