Au Burundi, l’opposition est en alerte face au projet de révision de la constitution. Elle a saisi la communauté régionale et internationale dans une lettre ouverte et s’inquiète d’un risque « probable » de génocide.

Lire la suite …

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici