Mandiana- Le manque d’eau dans les salles d’hospitalisation de l’Hôpital préfectoral de Mandiana, un handicape pour les agents de santé dans leur prestation et un calvaire pour les malades admis ou alités dans cette structure sanitaire, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Répondant aux dimensions internationales, l’Hôpital préfectoral de Mandiana manque d’eau et d’installation permettant de procéder a une adduction de cette denrée nécessaire.

Selon son nouveau directeur, Dr Kaba Condé (photo), en service depuis le 27 février dernier, le problème au niveau de l’hôpital est le manque d’eau dans les salles d’hospitalisation. L’hygiène n’est possible qu’avec de l’eau, et le ministre de la Santé en fait son cheval de bataille.

«L’hôpital de Mandiana reçoit beaucoup de malades venant de la Côte d’Ivoire et du Mali, et le personnel, très compétent, est toujours prêt à les recevoir. Ces derniers temps, les patients ne sont jamais sortis de cet hôpital déçus. Le problème d’eau est à résoudre à tout prix et immédiatement pour soulager le personnel dans les cabines de soins», a affirmé Dr Condé. SOS Hôpital de Mandiana.
Source: AGP

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici