La mission d’évaluation et de contrôle des chantiers sur le bitumage de quelques routes nationales et  de certaines voiries urbaines se poursuit à l’intérieur du pays. Ce samedi 18 mai, cette mission du ministère des Travaux publics a visité la voirie de la commune urbaine de Kouroussa long de 15 km, et le tronçon Kouroussa-Cisséla-Dabola.

Parlant de la voirie urbaine de Kouroussa, les travaux confiés à l’entreprise BEGEC-Travaux publics ont déjà commencé sur le terrain. A date d’aujourd’hui, « la couche de fondation avec une épaisseur de 25 cm, un grave latéritique naturel, une couche de base de 15 cm et une couche de roulement de 5 cm en béton bitumineux épaisseur 5 » a été réalisée, selon le directeur technique de BEGEG-Travaux, Ibrahima Pépé Traoré. Et en termes de pourcentage actuellement, « ça varie entre 50 et 60% par endroits, hormis les travaux de bitumage qui sont en cours ».

De son côté, le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, dira qu’ « au niveau de la voirie urbaine de 15 kilomètres de Kouroussa, nous avons constaté effectivement que le dégagement s’est fait sur tout le linéaire, les travaux de fondation ont commencé à près de 60% et les travaux d’assainissement aussi sont en cours. Donc, on peut noter une certaine satisfaction, quant aux travaux au niveau de Kouroussa ».

De la commune urbaine de Kouroussa, la mission de contrôle a pris la route pour Dabola. En cours de route, les installations de bases-vie en cours des entreprises qui doivent réaliser le projet ont  été visités.

Pour  M. Deng Xiaolei, directeur du projet de l’entreprise CCECC, qui s’occupe du tronçon Dabola-Cisséla, soutient que : « Nous avons terminé l’installation des bases-vie et notre premier lot de matériels sera là d’ici la fin du mois en cours, et d’autres arriveront le mois prochain. Aussi, le personnel principal est déjà sur place. Nous rassurons Monsieur le Ministre que nous mettrons tout en œuvre pour respecter le délai contractuel ».

De son côté, le ministre Moustapha Naité précise : « Par rapport au projet de la route nationale qui va de Kouroussa à Dabola, les deux entreprises adjudicatrices, HENAN CHINE et CCECC, nous avons constaté l’installation effective des bases-vie, l’identification des carrières est déjà faite et la mobilisation des équipements en cours. Ce qui est très encourageant et nous avons demandé à l’entreprise d’accélérer la cadence, pour que d’ici la fin des saisons des pluies, qu’elle puisse commencer de façon plus présente », a-t-il laissé entendre, avant de conclure qu’il pense que le délai contractuel sera respecté.

« Nous sommes maintenant en négociations avec les deux missions de contrôle pour les deux tronçons, et nous allons bientôt finaliser les contrats de ces missions de contrôle, pour que les travaux démarrent en termes de terrassement. D’ici là, il a été demandé aux entreprises d’entretenir la route, ce qui est déjà une obligation contractuelle. Donc, nous sommes satisfaits de l’évolution des travaux sur ce tronçon qui est financé par la Banque Islamique de Développement et le gouvernement guinéen. Je pense que le délai contractuel n’est pas compromis du tout », a conclu M. Naité.

 

Bhoye Barry envoyé spécial pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici