Le procureur Sidy Soulemane N’Diaye a requis contre le député Ousmane Gaoual Diallo 5 ans de prison et une amende de 2 millions GNF. Dans son réquisitoire, le procureur parlant du député a estimé que « toute personne évoluant dans une institution républicaine se doit l’obligation d’éduquer les citoyens. Hélas, les comportements de Gaoual font le contraire ».

Pour le procureur, le député de l’UFDG, à travers ses propos, a fait preuve de « ce qu’on appelle en droit une agressivité morale ».

Il ajoute que c’est « inadmissible de traiter un chef d’Etat comme l’a fait le député. Les propos tenus par Gaoual à l’égard du président sont de nature à diminuer l’autorité morale du chef de l’Etat. Parce qu’on ne peut se permettre à aucun moment de traiter un chef d’Etat de criminel ambulant ».

Ismaël Sylla pour guinee7.com    

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici