« Le PDC a pris acte de la décision de la CENI. Ce qui est dommage, c’est que c’est une autre forme de tuer la démocratie dans notre pays. Ça veut dire que si vous n’avez pas 800 millions, vous ne pouvez pas parler, vous ne pouvez pas discuter avec la population sur votre projet de société. C’est vraiment regrettable ».

Tels sont les propos tenus, par le président du Parti Démocrate Conservateur, réagissant, ce mardi 18 Août, au montant fixé pour la caution au compte de la présidentielle de 2020, par la CENI.

Pour Mohamed Cissé, « Alpha Condé entretient la corruption dans le pays. Ceux-là qui ont détourné notre argent, on donne la possibilité et la latitude à ces gens-là de participer à la compétition. Les personnes de valeur, qui ont des belles idées, on leur bloque carrément la route pour s’adresser à la population, ça c’est très regrettable ».

Après avoir fait savoir que son parti se retrouvera dans les prochains jours en réunion d’urgence pour donner suite à cette décision de la CENI, M. Cissé a réitéré que « le PDC est direct dans ses bottes et on veut participer à ces élections. C’est ce qui anime tout le monde au sein du PDC ».

Pour tout dire, le leader du PDC a affirmé que ce montant « est trop exorbitant et cela est fait sciemment (…). Vous voyez la situation économique mondiale aujourd’hui, partout dans le monde ça crie et toutes les activités sont au ralenti dû à la pandémie du coronavirus ; qu’on regarde toutes ces réalités et qu’on fixe la caution à 800 millions, je pense que c’est purement tuer notre démocratie. Et, c’est retirer la parole à beaucoup de personnes qui ont une vision claire et nette pour le pays ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com