Au cours de sa dernière sortie médiatique, Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG (Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) élu par la base, a déploré certains agissements du ministre de l’Éducation et de l’Alphabétisation, avant de répondre ouvertement aux propos du camarade Louis Mbemba Soumah (secrétaire général de l’USTG), qui l’a traité de “rebelle”.

« Nos secrétaires généraux à la base à Kankan nous ont rapporté que le ministre est en train de mettre des structures parallèles du SLECG dans les préfectures, et aujourd’hui, ils ont envoyé les délégués dans toutes les préfectures pour installer ces structures parallèles. Qui a envoyé ces délégués-là ? C’est le ministre lui-même. Ce n’est plus un syndicat libre de l’éducation, mais c’est un syndicat étatique de l’éducation », a expliqué Aboubacar Soumah, à l’entame de son intervention.

Et d’ajouter : « Donc nous, nous sommes responsables du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, mais la structure qui est en train d’être mise en place ne doit plus répondre au nom du SELCG, parce que c’est l’État qui est en train de la mettre en place, ces structures-là (sic) ».

Parlant du secrétaire général de l’USTG, Louis Mbemba Soumah, Aboubacar Soumah déclare : « C’est un vieux ; je ne lui réponds plus, parce qu’on dirait qu’il est un débile mental. Il ne sait plus réfléchir, sinon il ne se serait pas exprimé de la sorte, il n’aurait pas pris de telles décisions à notre endroit. Il sait ce que nous avons fait ensemble, il sait quelle est ma probité et mon engagement… Je suis étonné que lui, il prenne de tels propos et jusqu’à demander à ce que le gouvernement m’arrête ; c’est le comble ».

Par ailleurs, il indique que le SLECG reste tout de même affilié à l’USTG car, dit-il, c’est le SLECG qui a créé l’USTG. « Mais Louis Mbemba Soumah, comme il nous voit venir, parce que le congrès, c’est en avril prochain, c’est pourquoi il demande au gouvernement de nous arrêter. Mais on ne désaffiliera pas de l’USTG ; on est membre fondateur et on demeurera et surtout, on prendra part au congrès de l’USTG », a conclu Aboubacar Soumah.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici