Une affaire de soixante trois millions de francs guinéens sortis « frauduleusement » du compte de la commune rurale de Tangaly, relevant de la préfecture de Tougué  à l’Agence de la banque centrale de Labé, fait les choux gras de la presse locale ces derniers jours. Si jusque là, chez les observateurs, des doutes planent sur comment cet argent a été sorti du compte de la commune, à l’agence de la Banque centrale de Labé, il n’ya aucun doute. C’est en tout cas ce que nous a confié son directeur, Elhadj Tallatou Diallo dans un entretien exclusif qu’il nous a accordé.

Pour le premier responsable de l’agence de la Banque centrale de Labé, tout est clair. La commune rurale de Tangaly, à travers son receveur, a émis deux chèques pour le même montant à un entrepreneur. « Lorsque le receveur de Tangaly est venu me voir, quand on l’a informé que leur compte est passé débiteur, nous avons fait l’historique du compte. Alors on a constaté que le 1er juin 2020, le compte de Tangaly a été débité  de 63 millions 816 mille 600 cents ce qui représentait le montant d’un chèque qui avait été remis à un entrepreneur, qui est allé présenter le chèque à sa banque, UBA je crois. Le 2 Juin, le chèque a été rejeté alors, c’est resté comme ça. Le 25 aout, nous avons reçu à notre guichet un chèque de Tangaly du même montant 63 millions 816 mille 600 cents, que nous avons payé parce que le solde du compte était de 70 millions et quelques. Maintenant en fin d’année, qu’est ce qu’on a constaté, le chèque qui avait été rejeté au mois de juin 2020, avait fait l’objet de présentation encore à la banque quand ils ont corrigé l’anomalie pour laquelle le chèque avait été rejeté. Quand ils ont présenté ce chèque corrigé là, il est resté sur un compte suspend. Alors dès que la situation a été régularisée, le compte de Tangaly a été encore débité pour une seconde fois parce que le compte de l’entrepreneur a été crédité à la banque du même montant. En définitif, Tangaly a émis un chèque qui a été dans un premier temps rejeté ; après, ils sont venus, ils ont demandé le solde à la banque qui était de 70 millions et quelques, ils ont émis un autre chèque de 63 millions 816 mille 600 cents qui a été payé cette fois ci à notre guichet. Maintenant après, quand on a fait la situation en fin d’année, on a constaté que le chèque de Tangaly qui avait été remis à l’entrepreneur, avait été représenté à la banque et l’entrepreneur était entré en possession de ces fonds là. Donc ce qui fait que Tangaly doit être débité une seconde fois du même montant. Alors dès que l’argent a été viré sur le compte de Tangaly, la banque a aussitôt récupéré le montant. »

Par ailleurs, le directeur de l’agence de la banque centrale de Labé dit avoir échangé avec le receveur communal de Tangaly , lorsqu’il a constaté que le compte de la commune rurale était devenu débiteur « dès que le compte de Tangaly est passé débiteur, j’ai appelé le receveur pour lui dire qu’ils avaient un compte débiteur chez nous et je lui avais expliqué les raisons en me basant sur l’historique du compte. Il m’a dit qu’il avait émis un chèque pour quelqu’un, mais que la personne n’avait pas été payée. J’ai demandé s’il était sûr que la personne n’avait pas été payée ? Il a dit oui qu’il était sûr parce qu’il a la photocopie du chèque. Je lui ai dit non que la photocopie n’est pas le chèque. Une banque qui rejette un chèque, restitue le chèque à celui qui l’a déposé. Donc en principe il (NDLR le receveur) devait récupérer le chèque là. Mais tel n’a pas été le cas. Donc quand on fait les vérifications, on a constaté que le chèque qu’il avait remis à l’entrepreneur avait bel et bien été encaissé par celui-ci », a conclu Elhadj Tallatou Diallo.

Selon nos informations, l’entrepreneur en question a déjà été interpellé par la gendarmerie de Tougué.

Sam Samoura pour Guinee7.com   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.