Selon de nombreuses sources, le gouvernement guinéen envisage d’annuler les spectacles prévus pour ce mois de décembre. Une proposition qu’il voudrait proposer au prochain Conseil des ministres.

Pour rappel, le 22 septembre dernier, après des mois d’hibernation suite au Coronavirus, les activités culturelles sont à nouveau autorisées par le gouvernement guinéen. Les opérateurs culturels jusque-là en « chômage technique » mettent les bouchées doubles pour préparer les fêtes de fin d’année, en engageant des investissements colossaux. Ainsi plus d’une centaine de spectacles est programmée pour ce mois-ci à travers le pays.

Mais pourquoi annuler les spectacles ? Les promoteurs de cette lugubre mesure voudraient encore une fois, mettre en avant le Coronavirus. Et pourtant la situation de la Guinée n’est pas critique. Selon les statistiques officielles de ce mardi par exemple, sur près de 1 500 personnes testées, seulement 24 ont été déclarées positives ; 109 guéris et zéro décès.

Le véritable motif de ce projet d’interdiction serait, à bien des égards, ailleurs. Attendons de voir si le président acceptera de sacrifier les gros investissements des opérateurs culturels et des milliers d’emplois qu’ils créent pendant cette période de fête.  N’est-ce pas aussi bon pour le moral des Guinéens de les laisser faire la fête après une année chaotique par le fait de la politique et de la maladie à Coronavirus ?

Aziz Sylla pour guinee7.com