C’est en présence du chef de l’Etat et de plusieurs membres du gouvernement que s’est déroulé, mardi, dans un complexe hôtelier à Conakry, le cocktail d’ouverture du salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN 2020).

Avec le thème « l’entreprenariat comme accélérateur de développement des chaines de valeur agro-alimentaire », ce forum qui attend plus de 2000 entrepreneurs et futurs entrepreneurs, va se dérouler du 11 au 12 mars à travers des panels, expositions et des mises en relation.

Dans son discours de circonstance, le Président de la république a indiqué que c’est « toujours un plaisir pour moi lorsqu’il s’agit de la promotion de la jeunesse guinéenne. Je suis donc très heureux de cette organisation qui va permettre à notre jeunesse d’avoir son autonomie. Je dis toujours que l’avenir de la Guinée c’est l’agrobusiness. Bien sûr, nous avons des mines, qui sont de plus en plus exploitées pour permettre d’avoir des infrastructures, l’énergie, etc… Mais le développement, c’est l’agrobusiness. C’est-à-dire la chaine de production, allant de la production à la transformation et à la commercialisation».

Il a par ailleurs rassuré les entrepreneurs du soutien de l’Etat. « Notre objectif c’est que chacun de ces jeunes entrepreneurs puisse maitriser la chaine de production. Parce que financer seulement l’agriculture, ce n’est sûr qu’ils puissent rembourser, mais si à la fois, on leur permet de financer l’agriculture, la transformation et la commercialisation, certains pourront s’en sortir», a-t-il estimé.

D’après Sekouba Mara, président du comité d’organisation du SADEN et directeur de l’agence de promotion de l’emploi :  « L’organisation du SADEN de Conakry pour les 11 et 12 Mars 2020 après les SADEN Régionaux, à Kankan et à Kindia respectivement le 18 janvier et le 1er février passés sous le thème l’Entrepreneuriat comme accélérateur des chaines de valeurs agro-alimentaires se veut une réponse adéquate à la demande pressante de mise en valeur, de suivi et d’accompagnement des créateurs d’entreprises et d’emplois dans le secteur; et cette dernière étape profitera à plus de 2000 bénéficiaires dont une centaine venus des régions de N’Nzérékoré, Faranah, Mamou, Labé et Boké. »

« L’organisation du SADEN vise l’objectif de créer un cadre d’échanges entre les entrepreneurs de la capitale et ceux de l’intérieur du pays d’une part et entre les entrepreneurs de l’intérieur du pays ou de régions différentes d’autre part ; Renforcer les capacités des entrepreneurs locaux dans le cadre de la politique du contenu local… », a-t-il informé.

Aux noms des entrepreneurs, Mariam Mohamed Kéita, lauréate du SADEN 2019 a remercié les organisateurs, tout en se disant convaincue que : « l’entreprenariat est l’une des solutions idoines pour résoudre les problèmes liés à l’employabilité en Guinée (…). »

Au nom du projet de développement agricole intégré de Guinée (PDAIG), partenaire technique et financier du SADEN, Dr Boubacar Diallo, face au président de la République, a expliqué les raisons pour lesquelles ils ont décidé d’accompagner ce salon. « Notre engagement à participer à ce salon comme acteur à part entière, se justifie par notre volonté à traduire en action concrète vos initiatives en faveur des jeunes et des femmes, qui trouveront dans ce SADEN des opportunités de financement, d’accompagnement technique, de suivi et de coaching. »

« Nous ne ménagerons aucun effort à faire de ces jeunes et femmes des véritables entrepreneurs de demain et des réservoirs d’emplois pour d’autres », s’est-il enfin engagé.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com