Lors de la cérémonie de décoration, le 11 juin à Sekhoutoureya, à titre posthume de l’Ambassadeur des Etats unis, Simon Henshaw, mort à Conakry cette semaine, Alpha Condé a rendu hommage à un ambassadeur qui « ne se contentait pas de ce que les gens racontaient sur les réseaux sociaux. Il faisait des efforts pour comprendre réellement quelle est la situation de la Guinée et avoir une vue objective et non manipulée ». Une façon de lancer des piques aux autres ambassadeurs restés dans le confort de leurs bureaux à remonter des informations qui devaient alimenter des communiqués condamnant…

De toute façon, Alpha Condé aurait souhaité « qu’il (Simon Henshaw) soit là en cette période agitée de la Guinée et où on va vers des élections. Car son bon sens et son sens de la mesure, de la vérité, allait nous aider. Mais on ne peut rien contre la volonté de Dieu », a-t-il déploré.

On se rappelle que lors du double scrutin (législatif et référendaire), Simon Henshaw a été le seul Ambassadeur occidental à être sur le terrain. Dans un bureau de vote, il avait conseillé de « laisser ceux qui veulent voter d’aller voter ».

Focus de guinee7.com