La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rencontré  les acteurs de la Société Civile (SC), jeudi, 28 août, à Conakry, pour un  échange d’informations sur les dispositions liées à l’organisation des élections locales et les dossiers d’Appels d’offre relatifs  au  recrutement d’un  nouvel opérateur technique international pour la présidentielle de  2015.

Cette rencontre, comme celles avec les partis politiques et les medias,  était  axée sur trois thématiques à savoir, information et échanges sur les dispositions des élections locales, information et échanges sur la procédure de recrutement de l’opérateur technique international et de l’expert chargé de l’implémentation des dispositions techniques des élections locales, information et échanges sur  la procédure d’installation des nouveaux démembrements.

La Société Civile est une partie intégrante de la CENI  elle-même non seulement, mais  aussi de tous ses démembrements, a dit le vice-président de la CENI, El hadj Ibrahima Kalil Kéita.

«Son implication au processus électoral  en vue de sa réussite,  est plus que salutaire. Raison pour laquelle, elle a été invitée  au même titre que les partis politiques et les medias,  pour partager avec elle, des idées pouvant permettre à la Guinée de connaître,  comme toujours, la tenue des prochaines  élections sans faille», a-t-il souligné.

Dans les exposés, les directeur des  départements  de la Planification et du Fichier Electoral,  Juridique et Contentieux, et  Démembrement de la CENI, respectivement,  Pathé Dieng,  Me Amadou  Salif  Kébé  et  Dr Ahmadou  Kaba ont, à tour de rôle,  expliqué  aux acteurs de la Société Civile,  l’ensemble des  démarches  menées et celles à entreprendre  pour l’organisation des élections locales en 2014, et la présidentielle en 2015 .

Entre autres activités déjà effectuées, confiera Pathé Dieng à l’AGP, il y a l’organisation d’un atelier à  Kindia en mars 2014, pour identifier les anomalies constatées lors des législatives de 2013, le recrutement   d’un prestataire pour la correction des données au site central,  le recrutement d’un consultant international pour élaborer les cahiers des charges qui ont permis à la CENI de lancer un Appel d’offres, afin de recruter un nouvel opérateur technique international pour la révision des listes électorales avant la présidentielle de 2015.

Quant à la composition des démembrements pour les élections locales, Dr Ahmadou  Kaba a indiqué, que cette fois-ci, la CENI n’a besoin que des personnes capables de jouer ce rôle car, lors des élections précédentes, elle a été confrontée à d’énormes difficultés liées au choix des personnes qui ne savent ni lire ni écrire.

‘’Je sais compter sur chaque acteur dans le choix  de son représentant  pour que les erreurs du passé ne soient  celles du présent. C’est  par ce biais que la Guinée peut organiser ses élections sans la moindre difficulté’’, dira Dr Kaba à l’AGP.

AGP

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici