Dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 octobre, un incendie s’est déclaré dans le grand marché de la ville de Nzérékoré, causant ainsi d’importants dégâts matériels. Ce drame a suscité des vagues de réactions venant notamment des leaders politiques du pays.

A travers des publications sur les réseaux sociaux, ces acteurs ont, les uns après les autres, exprimé leur compassion aux victimes de ce sinistre.

C’est le cas notamment de Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG qui, dans un post sur son compte Twitter a écrit : « C’est avec une profonde émotion que j’ai appris la nouvelle du tragique incendie qui a ravagé dans la nuit du samedi au dimanche le marché Zali de Nzérékoré. Je tiens à exprimer ma compassion et mon soutien à toutes les personnes qui ont perdu des biens ou subi des préjudices. »

Dans la même lancée, le leader du PEDN, Lansana Kouyate a également mentionné ceci dans un de ses nombreux tweets concernant cette situation:  « Aux commerçants affectés et à l’ensemble des citoyens de ce grand centre d’affaires,  j’ exprime ma compassion et invite tous mes compatriotes à faire montre de solidarité à l’endroit des sinistrés. Avec le soutien de tous, ils réussiront à  amorcer un nouveau départ. »

De son côté, Bah Oury a plutôt mis l’accent sur la nécessité de réaménager l’accessibilité des marchés. « Les marchands de Nzérékoré ont enregistré de lourdes pertes du fait de l’incendie au marché central. Nous réitérons la nécessité de réaménager l’accessibilité des marchés en toutes circonstances pour lutter contre les sinistres et pour améliorer aussi le cadre de travail », a posté le président de l’UDRG sur compte Twitter.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com