Au cours d’une assemblée générale tenue au siège du SLECG, le week-end dernier, le syndicaliste Aboubacar Soumah a fait le point sur l’assainissement en cours du fichier du système éducatif guinéen, dans le cadre de l’application du protocole d’accord du 10 janvier 2019, notamment le point qui concerne les 8 millions FG de salaires pour les enseignants.

Selon le secrétaire général du SLECG : « De nos jours, dans toutes les écoles de tous les cycles et de tous les départements (enseignement pré-universitaire, technique et supérieur), tous les enseignants ont été recensés, y compris les centres de recherches. Le résultat est déjà dans nos machines, mais c’est un résultat encore brut, et la commission technique est en train de travailler là-dessus ».

À en croire, le camarade Aboubacar Soumah, le premier résultat obtenu en matière de fictifs est déjà connu et déposé au niveau de la Fonction publique, pour dernière vérification, avant publication. « Je ne peux pas dire le nombre maintenant, puisqu’on se connaît, mais un chiffre est déjà obtenu. Ce chiffre-là est en étude au niveau de la Fonction publique, parce que c’est elle qui nous a engagés… C’est après que nous, nous allons maintenant présenter le résultat final à l’ensemble des enseignants », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, le meneur des récentes grèves des hommes de craie a souligné : « Une réunion est prévue, ce lundi, entre le SLECG et la commission technique. Donc, à partir de ce jour-là, nous allons commencer à voir clair sur ce que nous allons obtenir ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici