Selon le pool des avocats du 1er vice-président de l’UFDG, le doyen des juges d’instruction du Tribunal de première instance de Dixinn  a inculpé, le 24 mai dernier, de nouveaux militants du parti de Cellou Dalein Diallo. Me Amadou Oury Diallo annonce que: « si le doyen des juges d’instruction de Dixinn n’a pas retenu de charges contre dix-huit agents de sécurité de l’UFDG, il a, par contre, inculpé Souleymane Thiâ’nguel Bah, l’un des chargés de la communication du parti pour complicité d’assassinat et quatre autres militants. » Il s’agit de Amadou Sow, pour meurtre ; Alghassimou Keita, Alphadjo et Mamadou Saïdou Barry, tous accusés de tentative et de complicité d’assassinat.

En réaction à l’inculpation de Souleymane Thia’nguel, un des responsables de l’UFDG, Ousmane Gaoual dit, sur africaguinee: « On laisse les véritables auteurs de ce crime qui sont Bah Oury et tous ses acolytes. Il ne faut pas se voiler la face, ce crime est arrivé par la faute exclusive de Bah Oury. On le laisse se promener, distribuer les inculpations, les accusations. Cela nous laisse perplexe, mais sans aucune surprise parce que nous savons que la justice cherche par tous les moyens des éléments qui leur permettent de déstabiliser le parti. Mais c’est peine perdue ! L’UFDG continuera et gouvernera ce pays pour rétablir le droit en toute indépendance dans notre pays.»

Pour rappel, Elhadj Mohamed Koula Diallo, journaliste de guinee7.com, a été assassiné le 5 février dernier au siège de l’UFDG, pendant qu’il y couvrait un évènement.

Aziz Sylla pour guinee7.com