Bah Oury, fondateur de l’UFDG, est en Europe pour rencontrer les Guinéens de la diaspora, nous dit son entourage. Il était dans ce cadre à Bruxelles, ce samedi, où de nombreuses personnes sont venues l’écouter dans une salle où les places assises étaient insuffisantes. ‘‘Un succès’’, selon un des proches de l’homme politique qui, interrogé par notre rédaction ne voit en cette réunion qu’une campagne de ‘‘désintoxication’’.

‘‘Les éléments clés de la communauté guinéenne se sont présentés. Nous avons passé de long en large les questions d’intérêt national. Il faut reprendre le terrain, reprendre le contact avec les gens. Parce qu’il y a eu trop de mensonges. Il y a eu des campagnes de dénigrement, de calomnie, donc il faut expliquer aux gens sans chercher à nuire à qui que ce soit mais de dire toute la vérité, rien que la vérité. Parce qu’ils ont vraiment sali mon nom hein’’, nous a confié Bah Oury, depuis Bruxelles.

Pensez-vous avoir été bien compris ? ‘‘Bien sûr ! Les échos que j’ais sont positifs. Mais on continue. Que ce soit ici ou au pays, c’est un travail de reconquête de la légitimité, en expliquant aux gens ce qui s’est réellement passé. En disant rien que la vérité, je pense que c’est très important pour une dimension de ‘relégitimation’’’, répond-il.

Bah Oury qui commence à remplir des salles en Europe. Cela n’effraie pas les partisans de Cellou Dalein? ‘‘Je n’ai pas vu les photos de sa réunion. Il a fait ça où ? Dans un restaurant ? Je sais que le président Cellou était à Bruxelles avant-hier, il a été reçu hier à Abidjan. C’est tout ce que je sais’’, nous répond Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents de l’UFDG, proche parmi les proches de Cellou Dalein.

Bah Oury lui continue sa campagne et posera ses baluchons les jours à venir à Toulouse.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com      

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici