BAH Oury, Président de l’UDRG

Bah Oury, le fondateur de l’UFDG, principal parti de l’opposition, commente sur son compte Twitter le discours d’hier du président Alpha Condé. Selon lui, celui-ci a tenu un discours d’apaisement. Il n’est par ailleurs pas contre la concertation avec le premier ministre pour parler d’une nouvelle constitution. Il voudrait que celle-ci soit inclusive.

Contrairement à lui, son rival, Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG, se montre sceptique quant à l’idée d’une concertation avec le PM. il l’a fait savoir chez nos confrères d’Africaguinee: « Je ne pense pas qu’il soit opportun d’engager des consultations. Je ne vois pas l’intérêt d’une consultation pour décider ensemble de violer la Constitution de la République, de violer son serment. On ne peut pas lui donner cette autorisation. Je pense tous les guinéens qui veulent bâtir en Guinée une démocratie réelle ne sont pas favorables à ce changement de constitution qui va servir de prétexte et d’alibi à monsieur Alpha Condé pour s’octroyer une présidence à vie. Il va manipuler de toutes façons cette consultation comme il le veut. Il peut toujours aboutir à la conclusion que le peuple ne veut pas (…).  Il peut aussi s’il souhaite, que les conclusions de ces consultations si jamais elles ont lieu, qu’elles soient en faveur du changement de la constitution. Ces consultations aboutiront bien à cette conclusion-là. »

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Lire aussi Nouvelle constitution/Alpha Condé demande à son premier ministre d’ouvrir les consultations avec tout le monde