Le secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, M. Carlos Lopez, était chez le Premier ministre, Mamady Youla, ce lundi 6 juin.  Objectif de la visite ? Présenter le « Profil de pays 2015 » de la Guinée. Ce document fait la photo de l’économie guinéenne en 2015. Retrace ses performances, son handicap. Et estime que la Guinée, après la période sombre d’ébola, est prête à rebondir en 2016.

Cependant, le document fait aussi des ‘‘recommandations’’. «Il faudra mettre un paquet sur un certain nombre de transformations structurelles notamment dans le secteur agricole. Mais aussi dans les infrastructures, dans la mobilisation des ressources nationales qui sont liées au fait que la Guinée doit compter beaucoup plus sur ses propres forces, même si elle continue à attirer les investissements étrangers. Nous estimons par exemple que la dépendance par rapport aux industries extractives doit diminuer. L’économie doit être diversifiée, et on doit faire la place à l’industrialisation. Cela requiert des modifications importantes dans le domaine de la politique économique que le gouvernement a déjà saisies et a décidé de mettre en place », a expliqué l’expert onusien.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici