Cellou Dalein Diallo, président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a présidé l’assemblée générale dudit parti, ce samedi 11 janvier 2020. Dans son discours, le chef de file de l’opposition a ouvertement accusé le président Alpha Condé d’être contre l’ethnie Peulh.

“Vous savez, Alpha Condé a une haine particulière contre les Peulhs, heureusement, habituellement je ne parle pas de ça, mais il faut en parler”, a-t-il dit.

Avant de poursuivre : ” il veut amener tout le monde à faire la même chose que lui ; heureusement que les Guinéens ne le suivent pas. On a tendance à croire que les Malinké sont contre les Peulh, ce n’est pas vrai. Les Malinké et les Peulh s’entendent correctement et c’est pourquoi il y a une communauté Peulh importante en Haute Guinée. Ils exercent de façon paisible leurs activités, ils participent à toutes les activités sociales, ils se marient, il y a aucun problème. C’est Alpha, le problème de l’unité nationale.”

Pour appuyer sa thèse, le président de l’UFDG, déclare : “Aujourd’hui les jeunes qu’on assassine sur l’Axe, les rares familles Malinké qui sont là-bas participent lorsqu’on organise les funérailles, elles viennent compatir avec les autres familles et personne n’a réagi à une famille Malinké parce qu’on sait que c’est pas les Malinké, c’est Alpha. Ils vivent à Ratoma ensemble, à Mamou ensemble, à Dinguiraye ensemble, il n’y a aucun problème.”

Malgré les graves accusations qu’il porte sur le dos du président de la République, Cellou Dalein demande à ses militants de rester “unis et ne tombons pas dans le piège d’Alpha, y a pas de contradiction dans les ethnies, il faut refuser cela, donc je voudrais vous dire de rester dans notre ligne, tous les Guinéens sont des frères. Nous avons dit que nous nous battons pour aller au pouvoir, pour exercer ce pouvoir en faveur de la consolidation de l’unité nationale, promouvoir la tolérance, la confiance et à la promotion de la fraternité entre les fils du pays”.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités