Mohamed Lamine Bangoura, président de la cour constitutionnelle

Les ténors de l’opposition guinéenne ont, entre autres, fait des ‘‘recours contre les actes préparatoires au référendum pris par le président de la République’’. Lire ci-dessous l’arrête de la Cour à propos.  

Pour rappel, en fin janvier dernier, la Cour Constitutionnelle a déclaré ‘‘irrecevable pour défaut de qualité’’, la requête introduite par Me Salifou Béavogui, avocat à la cour, au nom et pour le compte des citoyens et partis politiques qui militent au sein du FNDC.

Focus de guinee7.com