Par un arrêté du ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, publié mercredi dernier, le conseiller communal du RPG Arc-en-ciel à Kaloum, Cheick Tidiane Traoré, a été nommé sous-préfet de Kassa. Cette nomination est perçue au sein du parti de Sidya Touré (UFR, Ndlr) comme un signe de désespoir chez l’ancien ‘‘plus jeune député’’ sous le régime Conté.

Il cherchait juste là où s’accrocher, parce qu’il est complètement désespéré dans cette vie maintenant

Après avoir conseillé aux militants et sympathisants de l’UFR d’ouvrir les yeux face aux manipulations des promoteurs d’un troisième mandat, au cours de l’assemblée générale du parti, le week-end dernier, Badra Koné, chef de la Jeunesse du parti, sur un ton de moquerie, a déclaré : « Il y a un parmi eux (les promoteurs du 3ème mandat, Ndlr) du nom de Cheick Traoré, vous savez comment il a été récompensé ? On l’a nommé sous-préfet à Kassa (rires). »

« Ils n’ont trouvé aucune autre récompense pour lui, à part le nommer sous-préfet à Kassa… Avec tous les efforts qu’il a fournis, c’est avec ce poste qu’on le récompense et en plus à Kassa. C’est ce qu’on appelle le désespoir, lui (Cheick Traoré, Ndlr), il est désespéré. Il cherchait juste là où s’accrocher, parce qu’il est complètement désespéré dans cette vie maintenant… Lui, il n’a rien trouvé, sauf être sous-préfet à Kassa », a-t-il ajouté.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire