Conakry-Dans les zones frontalières de la République de Guinée, une béante collaboration est signalée entre les services des Douanes et ceux du Commerce, rapporte l’AGP.

Cette situation a été révélée à l’occasion de la tournée de travail, que vient d’effectuer le ministre du Commerce, Marc Yombouno, à l’intérieur du pays.

Dans les chefs-lieux des Régions Administratives (RA) de Boké, Labé et Mamou ou encore dans la préfecture de Forécariah, les responsables régionaux et préfectoraux du Ministère du Commerce ont signalé une collaboration très tendue entre leurs services et ceux des douanes sur plusieurs questions liées à leurs missions.

A Forécariah comme à Labé, les Chambres du Commerce ont dénoncé la corruption des douaniers dans la délivrance des quittances et le blocage du compte à la Banque centrale, sur lequel tous les versements se faisaient avant.

Selon le président de la Chambre Préfectorale du Commerce (CPC) de Labé, Mamadou Saliou Sow, «ce transfert du compte à CAFFEC a rendu l’opération complexe dans la mesure où chaque fois, des pertes sont enregistrées et certains montants n’arrivent pas au Trésor Public». Cette transaction connait actuellement beaucoup de problèmes.Nous demandons donc à l’Etat de ramener le compte à la Banque centrale», a-t-il plaidé.

Des produits doivent être certifiés par le commerce, mais souvent la douane autorise la rentrée ou la sortie de certains produits sur le territoire national, d’où le conflit de compétences, a souligné un agent du Commerce à Labé.

Après avoir écouté les uns et les autres, le ministre du Commerce, Marc Yombouno a insisté sur la bonne collaboration entre ses services et la douane. Collaboration qui, pour le ministre, est obligatoire entre les deux entités pour des bons échanges commerciaux dans le pays.

«La douane étant le soldat de l’économie nationale, et le commerce qui donne la valeur et vend la production guinéenne, ont l’obligation d’entretenir de bonnes relations pour renflouer les caisses de l’Etat», a-t-il rappelé.

Source : AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici