Dans le cadre du résultat 7.3 du programme INTEGRA qui vise à mettre en place une coalition des industries des services des technologies de l’information et de la communication (TIC) à travers un partenariat public-privé, un  atelier sur la cartographie et l’analyse de l’écosystème numérique guinéen s’est ouvert, mercredi 6 novembre, dans un réceptif hôtelier de la place. Cet atelier de deux jours concerne plusieurs jeunes venus de l’intérieur du pays et des communes de Conakry. 

Selon Dienaba Keita-Hann, coordinatrice nationale du projet INTEGRA-ITC, “Cet espace d’échanges sera également une occasion pour les acteurs de la filière des TIC de trouver un consensus concernant la mise en place d’une coopération stratégique pour la promotion des TIC en Guinée. Il permettra la communication, l’information, les échanges d’idées et les confrontations des différents points de vue en amont, de la finalisation de la feuille de route et la mise en place de la coalition”, a-t-elle expliqué.

“A l’issue de ces deux jours de rencontre, il sera question de mener à terme le processus à savoir la mise en œuvre rapide, effective, permettant de favoriser toutes les opportunités d’emploi et d’auto-emploi, dans l’industrie des Technologies de l’information et de la communication”, a renchéri la coordinatrice nationale, Dienaba Keïta.    

C’est le ministère du commerce qui exécute le projet INTEGRA qui a été mis en place par l’Union européenne et le gouvernement guinéen. Madame Kourouma Aminata, secrétaire générale du ministère du Commerce, a représenté son département à cette cérémonie. “Le 21e siècle est marqué par la technologie de l’information et de communication. La révolution industrielle ne laisse pas la Guinée en marge. Le gouvernement guinéen est engagé à mettre les technologies de l’information et de la communication au service du développement et notamment au service des jeunes”, a-t-elle laissé entendre.  

De son côté, Darius Kurek, conseiller principal pour la stratégie exportation et la compétitivité au Centre du commerce international à Genève estime qu’il “s’agit d’une première tentative afin d’établir une cartographie complète de l’écosystème du numérique guinéen avec tous les acteurs dans les différents segments de ce secteur. Que ce soit les télécoms et toutes activités liées au développement de logiciel, des contenus, des applications de métiers”.

Le Programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA) vise à créer des activités rémunératrices et des emplois durables pour les jeunes guinéens. Cette initiative conjointe du gouvernement guinéen et de l’Union européenne s’inscrit dans le contexte du Fonds fiduciaire de la Valette en faveur de la réduction des migrations irrégulières vers l’Europe. A ce titre, INTEGRA contribuera à la prévention et à la limitation de la migration irrégulière en soutenant l’insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire