Des installations du département de la communication, la RTG Boulbinet et la direction de la radio rurale mises à sac par des individus non identifiés.

C’est un constat amère et alarmant que nous avons fait ce lundi en visitant des bâtiments abritant le département de la Communication. Le bureau du ministre Amara Somparé, a été complètement saccagé dans la nuit de dimanche à lundi.

Les installations techniques de la radiotélévision nationale 2 (RTG Boulbinet), celles de la radio rurale et du quotidien national, ont subi le même sort.

Dans ces locaux, les responsables et différents travailleurs se plaignent ce matin face à cette immense perte. Il faut notamment remarquer la perte de fortes sommes d’argent, d’ordinateurs et autres accessoires.

Partout dans la cour, on peut remarquer des vitres brisées, des climatiseurs détruits, des meubles tordus, des caméras et des claviers d’ordinateurs cassés.

A rappeler que le camp Makambo (le camp de la garde présidentielle) est contigu à la cour abritant ces institutions.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com