C’est dans un réceptif hôtelier de Conakry, que s’est déroulée ce vendredi 15 novembre, la « journée belge », sous l’initiative de l’ambassade de Belgique en Guinée en collaboration avec l’Agence belge de développement (Enabel).

Célébrée à l’occasion de la fête du roi de la Belgique, et du vingtième anniversaire de Enabel, la journée qui a pour thème « appui au secteur privé comme levier de développement : l’approche belge et les opportunités en Guinée », s’est déroulée par une exposition ouverte à des PME évoluant notamment dans l’agriculture, l’artisanat ; un panel qui a mis face aux public, des entrepreneurs ainsi que des représentants des  structures étatiques d’appui à la promotion de l’entreprenariat ; avant de se terminer par un cocktail qui a connu la présence de  plusieurs ministres guinéens, notamment celle en charge de la Coopération et de l’intégration africaine, Mme Diènè Keita.

Lors de son discours, la ministre n’a pas manqué de saluer au nom des autorités guinéennes, la famille royale de la Belgique, avant de déclarer que : « l’apport financier et technique belge à la Guinée, dans plusieurs secteurs d’activité, est la preuve tangible de la qualité et du rayonnement de ce rapprochement qui contribue grandement à l’élan de développement amorcé depuis l’avènement de la troisième république, sous le magistère de son excellence Pr Alpha Condé. Cette œuvre gigantesque, apparaît à nos yeux comme un outil précieux, pour la mise en œuvre effective des programmes et projets qui meublent notre partenariat. »

Exhortant les uns et les autres à maintenir la paix, Mme Keita, a par ailleurs dit vouloir « rassurer que le gouvernement guinéen ne ménagera aucun effort pour la consolidation des liens traditionnels d’amitié et de coopération existant si heureusement entre nos deux pays. »

L’entreprenariat au cœur du nouveau programme de coopération

Placée sous le thème de l’entreprenariat, ce pays ami à la Guinée a voulu pour l’occasion, faire d’une pierre plusieurs coups, À savoir : renforcer les relations entre les deux pays en mettant en avant notamment l’entreprenariat, qu’il compte aider à promouvoir en Guinée. L’entreprenariat étant au cœur du nouveau programme de coopération qui démarre cette année et s’étend jusqu’en 2023.

Mme Delphine Perremans, chargée d’affaire de l’ambassade de Belgique a rendu hommage à la famille royale que la Guinée et son pays célèbre en cette date, tout en rappelant: « En 2015, la Guinée est rentrée dans la liste des pays partenaires de la coopération gouvernementale, permettant ainsi la signature d’un programme de coopération de démarrage pour un montant de 15 millions d’euros, suivi d’un programme plus conséquent de 45 millions d’euros pour la période 2019-2023, signé par son excellence Mme la ministre de la coopération. L’entreprenariat local est placé au centre de ce programme. »

Après avoir dressé un bilan de la situation économique, politique et sociale de son pays, elle a ajouté que « sur le plan bilatéral en 2018, les échanges entre la Belgique et la Guinée ont atteint une valeur de plus de 300 millions d’euros. Ils sont en nette progression depuis plusieurs années ; l’intérêt des entreprises belges pour la Guinée croit élégamment de manière exponentielle (…) ».

Pour Mme Kristal Verstraelen, représentante résidente de Enabel : « il s’agit d’un accord qui existe entre les deux pays pour donner un appui très concret ; mais aussi très présent pour faire un effet de croissance socioéconomique. Le fil rouge de ce nouveau programme c’est vraiment l’entrepreneuriat. Donner un stimulus, donner plus qu’un appui, en faire quelque chose qui va en premier lieu aider les gens, aider les petits et même les très petits entrepreneurs ; appuyer, faciliter leur tâche (…) l’emploi est aussi un fil rouge dans tous les projets qu’on met en œuvre ici. »

Cette journée dédiée à l’amitié s’est soldée par un cocktail coloré.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici