Les jeunes de Taouyah, selon des témoins, sont sortis massivement ce matin pour obstruer la route principale menant à Kaloum. Du coup ‘‘un embouteillage monstre s’est formé le long de la route, personne ne bouge. Il nous est difficile de rallier nos lieux de travail ce matin’’, a dit un témoin.

Il semble qu’à Taouyah, depuis un bon moment, ‘‘le courant vient à partir de 0 heure. Et le plus souvent il ne vient même pas toute la nuit’’, a lancé un habitant du quartier, visiblement en colère.

Ces derniers temps, les populations descendent dans la rue pour protester contre les coupures d’électricité. Cette semaine, à Kindia, la route nationale pour les mêmes causes a été bloquée à la hauteur de Friguiagbé, notamment. Il aura fallu toute une journée de négociation entre les manifestants et certains membres du gouvernement pour que la situation se calme.

Bily Camara

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici