Mamady Condé alias Madic100frontière  était à la barre de la Cour d’appel de Conakry, ce jeudi 4 mars 2021. Devant le juge, Mamady Condé n’a pipé mot. C’est son avocat Me Salifou Béavogui qui a pris la parole, a porté des griefs contre la Cour. 

« Je n’étais pas venu pour ce dossier. C’est dans la salle que j’ai vu Mamady », a-t-il dit à la Cour. 

Ainsi, il a annoncé à Cour que le collectif des avocats qui le défend a suspendu son assistance. Il a précisé que cette suspension concerne tous les Cours et tribunaux du pays à cause des disfonctionnements qu’ils constatent dans les procédures.

C’est pourquoi, « je vous demande de renvoyer l’affaire pour qu’il (Mamady  Condé) puisse être défendu par un avocat ».

Une demande qui a été soutenue par le parquet. « Vous pouvez renvoyer à une date de son choix », a lancé un des procureurs présents dans la salle. 

Après ces échanges, le juge Mangadouba Sow, a renvoyé le dossier à quinzaine. 

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199