Matoto, 27 mars (AGP)- Préoccupée par la gestion à la base du COVID- 19 qui fait parler de lui chaque seconde dans le monde, La commune de Matoto, la plus grande de la capitale et ses autorités s’activent pour faire respecter les mesures sanitaires et les directives du gouvernement à la base.

Parmi les mesures annoncées par le maire de la commune, il y a la fermeture des lieux publics notamment les boîtes de nuit et autres espaces de regroupements.

« A date, nous avons ordonné la fermeture des boîtes de nuit et autres lieux publics. Nous devons donner l’exemple nous autorités. Si on a pris ces dispositions, cela veut dire que les citoyens seront sensibilisés et les mesures prises seront appliquées à la lettre et toute personne qui tentera de défier ces mesures d’hygiènes édictées par le gouvernement, répondra de ses actes devant les juridictions de ce pays », a averti Mamadouba Toss Camara.

Déjà au sein de l’administration communale, presque tous les travailleurs ont été mis en congé technique pendant la période de crise sanitaire. Ne sont pas concernés par le congé technique, les chefs services, a précisé le maire de Matoto.

« C’est pourquoi aujourd’hui dans la commune, il n’y a presque pas de services. Et j’ai pris une note de service ce vendredi 27 mars 2020 pour donner un congé technique à tous les travailleurs sauf les chefs services pour éviter des contacts de personnes testées positives au COVID-19 et limiter la propagation de cette pandémie », a-t-il ajouté avant d’appeler les populations à respecter les règles d’hygiène afin de garantir la sécurité sanitaire de chacun et de tous.

Le maire de Matoto compte animer une conférence de presse pour informer ses citoyens sur les interdictions, les mesures d’hygiènes et rappeler les sanctions qui pourraient être prises contre ceux qui tenteront de braver ces directives de l’autorité.

AGP/27/03/2020             IC/MKC

Publicités