Souleymane Camara, Commissaire Général du SADEN

L’état d’urgence sanitaire décrétée en Guinée pour lutter contre le Coronavirus paralyse les activités de nombreuses entreprises et pourrait contraindre certaines à mettre la clé sous la porte. Pour aider le moteur de l’économie nationale, le comité d’organisation du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) et le Centre des Jeunes Dirigeants d’Entreprises (CJD), ont écrit au Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana pour lui faire des propositions ci-dessous :

La suspension du paiement des charges sociales pour une durée d’au moins six (6) mois ;

-La mise en place d’un moratoire d’au moins six (6) mois pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises ;

-Un fonds d’aide pour les très petites entreprises, les indépendants et micro-entrepreneurs des secteurs les plus touchés pour permettre de maintenir les emplois ;

-Une annulation de toutes taxes fiscales, salariales ou douanière pour une période d’au moins 6 mois ;

-Une suspension des expulsions des paiements de loyers comme lors des trêves de saisons de pluie ;

-La reconnaissance par l’État du Coronavirus comme un cas de force majeure pour ses marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Lire ci-dessous la lettre adressée au PM

Publicités