Le procureur Aly Touré

Aly Touré, procureur spécial près la cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) a animé une conférence de presse, mercredi à Conakry. A cette occasion, il a donné les statistiques sur les affaires que la CRIEF gère.

« A date, nous avons enregistré au sein du parquet spécial de la CRIEF 101 procédures. Ces 101 procédures sont reparties en termes d’orientation procédurale comme suit : 78 dossiers ont été transmis à la chambre de l’instruction, 14 dossiers ont été orientés en citation directe, un dossier reçu en opposition, un dossier orienté en flagrant délit. Depuis qu’on a commencé à recevoir les procès-verbaux, il y 7 procédures qui ont été classées sans suite. C’est-à-dire sept procédures dans lesquelles nous n’avons pas trouvé d’infractions à la loi pénale qui rentrent dans la compétence de la Crief et qui méritent poursuite à notre niveau », a fait savoir Aly Touré.

« Parmi les dossiers que nous avons reçus, il y a eu 299 personnes physiques poursuivies et 10 personnes morales. Parmi ces 299 personnes physiques poursuivies, il y a 11 personnes en détention, trois sont condamnées », a-t-il précisé.

Bhoye Barry pour guinee7.com