L’atelier de formation des journalistes des Radios de proximité sur le processus électoral a pris fin, mercredi, 20 août, dans la Commune Urbaine (CU) de Dabola, sous la présidence du préfet de la localité, Ibrahima Sy Savané.

Au terme de deux jours d’intenses réflexions et d’analyses, les participants à la rencontre se sont engagés à fournir un effort massif pour contribuer pleinement, à la consolidation de l’unité nationale et de la paix sociale en vue de la restauration d’un véritable Etat de Droit et de bonne gouvernance en République de Guinée.

Par ailleurs, les participants ont recommandé auprès du Centre Africain de Formation pour le Développement (CENAFOD), ainsi que son partenaire financier, l’USAID, la multiplication de ce genre de renforcement des capacités en faveur des médias (public-privé). Ceci, dit-on, pour pouvoir relayer des messages d’apaisement, afin que se déroulent les prochaines consultations en Guinée sans heurts.

Dans son discours de clôture des travaux, le préfet de Dabola, Ibrahima Sy Savané a fait remarquer, que partout, les médias constituent un pilier incontournable pour la Démocratie.

«Pour préserver la jeune démocratie guinéenne, bâtir l’unité nationale et maintenir les acquis ancestraux, il faut  renforcer les capacités de ceux-là qui sont censés de véhiculer les messages en direction des populations à la base. C’est pourquoi, nous remercions le CENAFOD  qui partage notre vision de développement des zones rurales». Souligne le préfet de Dabola.

Le porte-parole de la Direction Générale de la Radio Rurale de Guinée (RRG), Ousmane Barry, a invité ses confrères, à observer désormais, une nette neutralité, l’impartialité, bref, le professionnalisme dans la collecte, le traitement et la diffusion des informations.

AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici