Au lendemain de l’humiliante élimination du Syli national de Guinée en 8ème de finale de la CAN Egypte 2019, situer les responsabilités de cette débâcle de l’équipe guinéenne est la préoccupation de plus d’un. Présents à Alexandrie, certains supporters n’ont pas mâché leurs mots pour flinguer la Fédération guinéenne de football (Feguifoot), rapporte Guinee7.com à travers l’un de ses reporters présent en Egypte.

Ce dimanche 7 juillet 2019, le Syli national de Guinée a mordu la poussière, face aux “Fennecs” de l’Algérie, en 8ème de finale de la 32ème  édition de la coupe d’Afrique des Nations. Un score sans appel de 3 buts à 0, qui a mis les supporters guinéens dans tous leurs états après le match. Dans la matinée de ce lundi 8 juillet 2019, certains n’ont pas caché leur déception. Ils l’ont fait savoir à travers une vidéo postée sur facebook.

Dans cette vidéo, plusieurs supporters et certains journalistes ont accusé la Féguifoot, avec à sa tête Antonio Souaré, d’être la seule comptable de cette déconvenue. Le journaliste Facinet Molota lui, impute surtout la responsabilité au 1er vice-président de la fédé, Amadou Diaby : « La fédération a trahi la Guinée par rapport au cas de Naby Keita. Liverpool avait dit qu’il ne pouvait pas participer à cette CAN, mais on a fait des tintamarres partout, et vous avez vu les résultats. L’Etat a pleinement joué son rôle dans cette affaire-là. C’est Amadou Diaby qui est le véritable problème dans cette affaire. Je le dis à qui veut l’entendre, Amadou Diaby, c’est le plus grand menteur, un producteur musical qui n’a même pas le certificat d’études primaires. Il est plus Congolais que Guinéen. Il vient distribuer 100 dollars, 100 dollars aux gens. Je suis déçu des présidents des ligues régionales qui ont menti à la Guinée. Ils ont chassé Lappé qui était payé à 15.000 euros ; Paul Put, sa maison est payée à hauteur de 150 millions de francs guinéens. Paul Put a même enceinté une fille à Conakry ; quelle honte pour le pays. Il est même interdit de séjour en Belgique », accuse-t-il.

Un autre supporter lui, demande la démission de la Féguifoot, pour l’honneur : « La Féguifoot, c’est zéro, nous sommes vraiment déçus, ils prennent des filles qui sont ici en Egypte pour les amener dans les chambres des joueurs. Au départ, on n’avait pas cru. Mais ce sont même les filles qui résident ici, en Egypte, qui nous ont confirmé ça, hier, au stade », confie Diakité d’un ton colérique.

« Dans les différents hôtels des joueurs du Syli, depuis le début de cette CAN, il n’y a pas de sécurité. A tout moment, les filles font des va-et-vient. Les Sénégalais sont juste à côté de nous, mais chez eux, il n’y a jamais ça », confie Kaba KPC.

Désormais, tous les regards sont fixés sur l’instance dirigeante du football guinéen, pour ce qui va être le sort du staff technique.

Mohamed Samoura depuis Alexandrie pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire