C’est avec regret et consternation que le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG) a constaté la mort de notre confrère, El-Hadj Mohamed Diallo du site d’information Guinee7.com.

Ce vendredi 05 février, le journaliste-reporter El-Hadj Mohamed Diallo a trouvé la mort, en plein exercice de son métier après des échauffourées enregistrés au siège du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG).

Le syndicat des Professionnels de la presse de Guinée (SPPG) condamne avec la dernière énergie cet acte qu’il qualifie de ‘’barbare’’ et d’atteinte à la liberté et à la vie des journalistes en Guinée.

C’est pourquoi, le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG) invite l’ensemble de la presse guinéenne à se mobiliser pour exiger que lumière soit faite  sur l’assassinat de notre confrère. A travers des actes concrets qui nous permettrons de nous faire entendre dans les jours à venir.

Ainsi, le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG) demande :

-Aux patrons de presse de veiller à ce qu’ils respectent leur engagement comme indiqué dans leur déclaration, celui de surseoir à toute couverture médiatique des activités de l’UFDG jusqu’à nouvel ordre.

-Au gouvernement de garantir la sécurité des journalistes dans l’exercice de leur métier.

Le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG) présente ses condoléances les plus attristées à l’ensemble de la presse guinéenne,  à la famille épleurée et singulièrement, à sa femme qui l’a tant aimé.

Que l’âme de notre confrère El hadj Mohamed Diallo repose en paix ! 

Conakry le 06 février 2015