Conakry- Deux mois après l’attaque du domicile du préfet de Coyah, Dr Ibrahima Barbosa Soumah par des inconnus armés, huit (8) personnes viennent d’être interpellées par les services de sécurité de la préfecture, rapporte l’AGP.

Selon une source sécuritaire, «les enquêtes se poursuivent puisque trois principaux présumés auteurs seraient toujours en fuite vers la Sierra Leone. Les huit présumés auteurs qui viennent d’être arrêtés ont été mis à la disposition de la Justice. Ils se trouvent actuellement à la Maison d’Arrêt de Conakry».

Le préfet, Dr Ibrahima Barbosa Soumah, attaqué par des individus, le 24 novembre 2016, serait toujours sous des soins à l’étranger. Les causes de cette attaque armée ne sont toujours pas élucidées.

A noter qu’aujourd’hui, la préfecture de Coyah est le retranchement des grands criminels. La localité est devenue une zone criminogène par excellence, selon les statistiques criminelles de la Police nationale de la République de Guinée.

Source: AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici