Le moins que l’on puisse dire, est que les autorités sanitaires guinéennes et leurs partenaires semblent maîtriser la MVE (Maladie à Virus Ebola) qui a récemment resurgi dans le pays.

En tout cas, selon un rapport transmis par la cellule de communication de l’ANSS (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire), ce matin, jusqu’à la date du 16 février 2021, aucun nouveau cas suspect, confirmé ou de décès n’a été enregistré.

Ce qui fait un cumul de 3 cas confirmés et 4 cas probables. 2 cas confirmés restent hospitalisés aux CT-Epi de Nongo (Conakry) et de Nzérékoré.

Depuis la réapparition de cette maladie en Guinée au mois de janvier dernier, il y a eu 5 décès dont 4 cas probables et 1 cas confirmé.

À souligné qu’à date, 234 contacts ont été suivis sur 250 soit un taux de suivi de 94%.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com