La France offre 5 millions d’euros pour la création du centre de traitement Ebola au sud du pays, notamment dans la préfecture de Macenta, l’une des villes les plus touchées en Guinée forestière, a annoncé lundi le coordinateur national de lutte contre Ebola, Dr Sakoba Keita.

La création du centre de traitement Ebola sera en mesure de prendre en charge 50 malades d’Ebola.

Il sera opéré par la Croix rouge française et les agents de santé guinéens déployés pour la lutte contre la maladie à travers les différentes régions du pays.

De même, au sein de ce centre, l’Institut Pasteur gèrera le laboratoire de diagnostic des cas suspects, afin de faciliter l’identification des malades et des non suspects venant d’autres régions du pays.

Une convention de prestation de service pour la gestion de ce centre a été récemment signée par le directeur général de la Croix- Rouge française Stéphane Mantion et le ministre de la santé Dr Rémy Lamah.

Le cumul des cas enregistré en Guinée depuis le début de l’épidémie est estimé à plus de 1 647 cas dont 1 000 décès.

 

Xinhua

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici