Après plusieurs mois de lutte acharnée sans avoir gain de cause, les enseignants contractuels de l’État ont décidé de s’affilier au SLECG dirigé par le camarade Aboubacar Soumah, afin d’atteindre leur objectif, qui est leur engagement dans les rangs de la fonction publique.

Cette adhésion a été officialisée samedi dernier, au cours d’une réunion qui s’est tenue au siège national dudit syndicat.

Face à un parterre d’enseignants titulaires, Alseny Mabinty Camara, coordinateur national des enseignants contractuels d’État a déclaré ceci : « Après une vaste consultation de tous les enseignants contractuels sur toute l’étendue du territoire national, (…) nous contractuels de Guinée décidons de nous affilier au SLECG que dirige Aboubacar Soumah pour défendre les enseignants contractuels de Guinée afin qu’ils soient rétablis dans leurs droits qui est leur intégration à la fonction publique… Nous, nous sommes une coordination transversale qui regroupe tous les enseignants contractuels qui ont servi pendant les trois mois de grève. »

Visiblement content de cette adhésion, Aboubacar Soumah a, au nom de son syndicat, promis de se battre pour l’obtention « sans condition » de l’engagement de ces enseignants contractuels à la fonction publique.

« Nous leur disons d’ores et déjà qu’ils ne se sont pas trompés ; la suite, ils la verront chez nous, ce n’est pas le verbe ce sont les actions et nous allons nous battre pour obtenir leur engagement à la fonction publique », a fait entendre le leader du SLECG.

Il a par ailleurs ajouté que l’intégration, sans condition, à la fonction publique des enseignants contractuels, est  mentionnée dans leur prochaine plateforme revendicative. 

À noter que la coordination des enseignants contractuels de l’État a été mise en place en octobre 2018 et compte à son actif 8171 membres à travers le pays. 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici