En plus de son retrait du comité mixte de recensement des enseignants, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), passe à la vitesse supérieure en projetant, avec l’appui de l’USTG, une grève générale sur toute l’étendue du territoire à partir du 9 avril prochain, si rien n’est fait.

Cette annonce a été faite par le leader du SLECG au cours de l’assemblée générale dudit syndicat, qui s’est tenue, ce samedi 6 avril 2019.

« Si d’ici au mardi 09 avril 2019, à minuit le gouvernement ne prend pas la disposition de rétablissement des camarades syndicalistes mutés et démis de leurs fonctions pour fait de grève dans leur droit, de respecter la liberté syndicale dans les institutions d’enseignement supérieur à tous les niveaux et surtout, l’engagement des 10 homologues de l’Université de Kindia à la fonction publique, Nous inviterons toutes les structures syndicales de l’USTG et du SLECG à observer le mot d’ordre de grève à partir du mercredi 10 avril 2019 sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à nouvel ordre », a menacé le camarade Aboubacar Soumah.

On attend donc de voir si l’État cédera, une fois de plus, face aux menaces du principal meneur du dernier mouvement de grève dans le secteur éducatif.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici