Bangaly Traoré

L’accrochage entre jeunes manifestants et agents des forces de l’ordre au niveau de Gbessia (Matoto), a enregistré d’importants dégâts matériels. Des bus du transport public ont été caillassés et un, incendié. Au micro du notre reporter, Bangaly Traoré, conducteur du bus immatriculé “EP-8918-A” (qui a été incendié), est revenu sur les conditions dans lesquelles le feu a été mis à son engin.

“Ils sont venus très nombreux, des jeunes qui portent des t-shirts rouges. Dès que je les ai vus, j’ai garé le bus et je m’en suis débarrassé. Et moi, mon contrôleur et ma receveuse, nous sommes descendus du bus et nous avons fui pour nous mettre à l’abri… Ils (manifestants) avaient un bidon de vingt litres dans lequel il y avait de l’essence. Donc ils ont versé de l’essence sur le bus et ensuite ils ont mis du feu… Les policiers ont tenté dans un premier temps d’éteindre le feu (…), mais ils n’ont pas pu” a-t-il expliqué. 

Par ailleurs, Bangaly Traoré a précisé qu’il y avait quelques passagers dans son bus, mais qu’aucun cas de blessure n’a été enregistré.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici