Cinq mineurs, en provenance de Conakry, ont été interceptés ce Vendredi 31 Mai 2019, par la direction régionale de la police de Labé. Ces mineurs, qui partaient dans un premier temps au Sénégal, avant de se rendre en Espagne via le Maroc, devraient retourner dans leurs familles respectives rapporte Guinee7.com à travers son correspondant

Animés par le désir de réussir une carrière de footballeurs professionnels en Europe, cinq mineurs, dont le plus âgé n’a que 16 ans, en provenance de Samatran dans Sonfonia (Conakry) ont opté pour l’aventure. Ils comptaient travailler dans un premier temps à Labé afin d’obtenir le transport pour le Sénégal où ils comptaient également effectuer certains travaux leur permettant d’atteindre le Maroc. Ils ont été interceptés à Labé dans la matinée de ce vendredi 31 Mai 2019  par les services de la sûreté régionale.

Le moins âgé dans le groupe, Moustapha Guémou, 11 ans, a volé une somme de 400.000FG appartenant à sa mère pour mettre à la disposition du groupe : « Moi je veux aller en Espagne pour jouer au football, nous avons un ami qui nous a dit que Labé n’est pas loin du Sénégal, et qu’une fois ici, on pouvait rapidement avoir de l’argent. C’est dans cette optique, que j’ai volé l’argent de ma mère pour qu’on vienne ici. Quand je sortais de la maison, j’ai dit à ma mère que je partais à l’école. »

Malgré l’échec de son voyage, Moustapha Guémou, ne compte pas écarter complètement la piste de l’aventure : « quand j’aurai les moyens, il faut que j’aille en Europe, mais pas par la mer, je prendrais l’avion un jour. »

Yaya Cissé, âgé de 15 ans, en classe de 9ème année, a lui vendu son vélo à 100 000FG pour tenter l’aventure : « moi aussi je rêve de devenir un grand footballeur professionnel. Mon père est fonctionnaire, il a les moyens pour m’envoyer en Europe, mais il refuse. Il a tenté pour mes grands, ils n’ont pas eu de visas, je lui ai dit de tenter pour moi aussi mais il a refusé. C’est pourquoi, moi aussi je me bats pour aller. Ici à Labé, on comptait aller dans les différents marchés pour transporter les bagages afin d’avoir de l’argent nous permettant d’aller au Sénégal. »

Ezekiel Sovogui, lui, a dû revendre ses habits pour obtenir 100 000FG : « Mon père (…) je ne lui ai jamais dit que je voulais aller en aventure pour jouer au football. J’en ai parlé à ma mère une fois, mais elle m’a dit de ne jamais le faire, c’est pourquoi j’ai revendu 30 complets de mes habits pour avoir ma part de contribution. »

Le Directeur régional de la sûreté Moriba Théa a salué la collaboration du syndicat des transporteurs qui leur a permis d’intercepter ces mineurs avant de traverser les frontières. Il rassure que tous les parents des enfants ont été contactés, le père de l’un d’entre eux, directeur de cabinet d’un gouvernorat a même promis la prise en charge pour le retour des cinq enfants (Ezekiel Sovogui, Yaya Cissé, Moustapha Guémou, Facinet Sidimé et Abdourahamane Barry)

Ces cinq mineurs du même quartier, évoluent tous dans la même équipe de football, en l’occurrence l’académie Arrangeur. Ils avaient pu mobiliser la somme d’un million cent mille francs pour se rendre à Labé.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici